Vingt-six à neuf

26 à 9 …. Ça pourrait être le score d’une victoire éclatante de l’équipe de hockey de Genève, score qui ravirait les supporters genevois ! Mais non. 26 à 9 …. Ça pourrait être une date importante, fatidique, commémorant un événement majeur ! Mais non. Peut-être un code : la 26ème lettre de l’alphabet et la 9ème, z et i, i et z …. N’importe quoi ! Je vais vous le dire, moi, ce que 26 et 9 représentent. 26, c’est le nombre de dames sympathiques, gaies, gentilles, drôles, intéressantes, actives, productives, inventives, et légèrement fofolles qui chantent au Chœur Théâtral d’Avully ! 9, les adjectifs qui les caractérisent ! Mais non ! …. Quoique ! 9, c’est le nombre d’hommes *formidables* qui chantent dans ce Chœur, et je me contente d’un seul adjectif, mais qui a tout son poids. Où sont donc les belles voix graves et profondes qui nous font frémir, les belles voix aigues et mélodieuses qui nous donnent la chair de poule, où sont les Basses, où sont les Ténors, mais *Où sont les Hommes ?* On adore les nôtres, mais on en voudrait bien encore quelque uns, qu’on accueillerait à bras ouverts. Leur fait-on peur ? Si vous faites partie de ces courageux, prêts à affronter les sourires et l’enthousiasme des Alti et des Soprani du CTA, venez donc le jeudi soir de 20h15 à 22 heures à la salle Saint Gervais à Avully. La répétition se prolonge souvent par une petite verrée improvisée et spontanée. Vous êtes les bienvenus, yeux bleus ou yeux bruns, cheveux noirs ou argentés, avec ou sans prothèse du genou, pourvu que vous soyez heureux d’être parmi nous ! Véronique Moret